CalendrierFAQRechercherAccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Kaori Bernkastel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Kaori Bernkastel   Mer 6 Oct - 17:33

Bienvenue!
  • Tu as 7 jours pour faire ta présentation à partir de ta date d'inscription.
  • L'avatar doit être de 200* x 400* pas plus pas moins
  • Tu ne peux poster que dans ta présentation, le flood et les demandes graphique.
  • Il est obligatoire de garder les codes, les couleurs et le format de la page de présentation
  • Si tu as une question vient sur la CB ou communique par MP avec un administrateur

L'équipe de HSOD



||FICHE DE PRESENTATION||


  • Noms: Bernkastel
  • Prénom: Kaori
  • Surnom: Kay
  • Age: 17ans
  • Langues parlées Japonnais et Anglais
  • Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
  • Hobbies/ Activités Sportives: Aucune
  • Origine: Japonnaise



  • Caractéristique physique:.(5 lignes complètes minimum)
    Kaori est une jolie jeune fille de 17ans. Elle fait environs un métre soixante-sept, ces jambes sont longues et fines ce qui a pour effet d'amincir sa silhouette qui n'en a pourtant pas besoin, en effet elle ne pése que quarante-neuf kilos. La nature la bien gatée car en plus de ses courbes généreuses, elle a un jolie visage fin et ovale qui ne laisse pas les autres indifférents. Son visage plutot pale est encadré par de longs cheveux bleus/turquoises qu'elle noue en couettes. La couleur de ses cheveux rapelle aussi bien la couleur de ses yeux entourés de longs cils noirs. En dehors du lycée, elle aime porter des vêtements un peu Rock avec des chaines et des mitaines mais toujours en restant dans un style trés féminin mais un peu provocateur. Ses longues jambes donne l'impressiont qu'elle flotte lorsqu'elle marche, son allure est plutot élancé et la rend plus féminine qu'elle ne l'est déja. Cependant elle n'a pas de trés jolies ongles car elle ne les laisse pas pousser suffisament, elle passe son temps à les ronger lorsqu'elle est angoissée et elle l'est trés souvent.

  • Caractéristique psychologique:(5 lignes complètes minimum)
    Ayant perdue sa mére brutalement, cela lui laissat des séquelles mental indélébiles. En à peine quelques semaines, elle changeat du tout au tout. Kaori une jeune fille plutot calme et discrére, se retrouvant un peu perdu devint une jeune fille à probléme. Aprés avoir adoptée un style un peu plus approprié à son nouveau caractére, Kaori se mit à faire de petits délits sans importances mais qui prenaient de l'ampleur plus le temps passé. Les bombes à Tags devinrent des armes blanches sans oublier les voles à l'étalage. Cette demoiselle douce et calme est pourtant la même que celle devenue arrogante, colérique et un peu garçon manqué. Elle est devenue la plus grande sécheuse de cours de sa classe également alors qu'elle était classée comme étant dans les meilleurs résultats scolaire de la région. En bref, une jeune fille colérique et un peu "loubarde" qui essaye de cacher une immense tristesse derriére ce masque de violence.

  • Histoire:(10 lignes complètes minimum)...



Il faut cliquer sur le liens pour écouter les musiques qui vont avec les "chapitres"! Wink Sa met plus dans l'ambiance.


http://www.youtube.com/watch?v=uado6Vq27Xo

3 Mars 1993

Ce jours la il pleuvait, bien sur je ne m'en souvenais pas, c'était impossible, mais on me l'avait dit. La pluie n'avait céssée de frapper le sol, comme si c'était un avertissement. Au bout de plusieurs heures ou ma mère avait crue mourir plusieurs fois, j'étais née. Me voila dans un monde qui allait devenir dix sept ans plus tard le théatre d'évènements horribles. Mais j'étais encore loin de me doutée que tout cela allait se passer...
"Bravo madame Bernkastel, c'est une jolie petite fille."

18 Juin 2001

Alors que la maison était silencieuse, et que la nuit était tombée depuis un moment, je me tournée sans cesse dans mon lit. Impossible de dormir. Aprés avoir compter les chiffres sur mon petit réveil, et compris quelle était la grande et la petite aiguille, je réussie enfin à connaitre l'heure qu'il était: 00h20. J'aurais du dormir depuis déja bien longtemps. Mes parents étaient venus m'embrasser dans mon petit lit depuis un bon moment déja. Mais j'avais été réveillée par un bruit qui provenait de la cuisine, et j'essayais depuis environs un quart d'heure de savoir ce qu'il se passait la bas. Je pris mon courage à deux mains et finis par ouvrir lentement la porte de ma chambre et descendit lentement et avec prudence les marches des escaliers. Je m'étais collée au mur et tendais l'oreille, maintenant je distinguais nettement les voix de mes parents. C'était ma mére qui avait prix la parole:

"Ils disent que c'est incurable. Je ne peux rien faire. Elle finirat par me rattraper."

"Tu dit n'importe quoi! Si tu te bat, tu arriveras à surmonter tout ça! Je le sais, tu en est capable..."

La voix de mon pére était tremblante et pourtante pleine d'éspoire. Je ne comprenais pas bien, de quoi parlaient ils?

"Ce... Ce n'est pas si simple. Le plus que je puisse faire est de tenir le plus longtemps possible en suivant le traitement imposée. Néammoins il ne me reste plus beaucoup de temps et ça c'est une certitude."

Ma mére pleurais. Ses larmes avait commençé à couler et ne pouvait plus s'arréter. Mon pére qui avait les yeux rouge finis par briser le silence:

"Compte tu en parler à Kaori?"

Ma mére releva brusquement le tête et lui répondit sans hésitation. Son regard était sévére et sérieux.

"Non. Elle ne doit pas l'apprendre. Elle est encore trop jeune pour ça, je veux lui laisser le temps de profiter de l'insouciance de l'enfance."

Le silence tombat denouveau, mon pére s'approchat de ma mére et la serra contre lui. Ne comprenant pas bien et ne voulant pas me faire remarquer, je me reppartis me coucher en silence. Cette nuit la, mon sommeil était trés agitée.
Le lendemains matin, ma mére vint me réveiller par un baiser sur la joue et un doux "debout mon ange". Elle souria et partis dans la cuisine me préparer mon petit déjeuner, comme si tout était normal, comme si tout était comme avant, comme si tout allais bien.

__________________

http://www.youtube.com/watch?v=pkzFD-g2Hx8

24 octobre 2008

Je rentrais du collége toute joyeuse, le résultat du devoir de mathématique était tombé! Et comme d'habitude, mes notes étaient excellentes. J'avais obtenue un 88/100. J'étais trés fiére d'annoncer ça à mes parents. J'aurais surment droit au traditionnel: "Je suis si fier d'avoir une fille comme toi! Tu auras surment un travail extraordinaire plus tard!" de la pars de mon pére et "Je savais que tu le réussirais, mon ange." de la part de ma mére. Aprés tout, rien d'étonnant, j'étais leur "ange" comme ma mére me le disait souvent. Je marchais si vite que je faillis trébucher à l'angle de la rue, mon impatience se fesait ressentir au plus haut point. Le trajet de mon collége jsuqu'a chez moi me parut interminable. J'arrivais enfin devant chez moi. Le portail était entrouvert, je le poussais doucement et entra, je montais les marches aussi vite que je le pouvais car mes compliments m'attendais dérriére la porte. Devant la porte, j'hésita un instant à prendre la poignée, je mis tout dabord la main dans mon sac et en ressortis la copie ou l'encre rouge était trés minoritaire. Puis, cette fois ci, je tournis la poignée de porte et me retrouva dans l'entrée. J'enlevis mes chaussures à toute vitesse et alla jusqu'à la salle à manger. Je me figea net, je trouvi mon pére assie sur le canapé, les yeux rouges. Je ne resta comme ça un moment, mon pére ne m'avais pas remarqué apparement. Puis je pris la décision de rompre le silence qui commençait à devenir insoutenable.

"Papa?..."

Mon pére releva immédiatement la tête et m'aperçut, d'un coup il s'avançat vers moi, me pris par les épaules et me regarda droit dans les yeux.

"C'est ta mére, elle a fait un malaise."

Mon sang ne fit qu'un tour. Mes yeux s'écarquillérent puis je dit d'une voix sans émotion, le regard toujours inquiet:

"Ou est elle?"

La réponse de mon pére ne se fit pas attendre.

"Elle a était conduite à l'hopital ce midi."

Sur ces mots, je me mis à courir dans l'entrée, enfila mes chaussures sans les mettre correctement et partis en courant sans refermer la porte dérriére moi. J'entendais mon pére m'apeller depuis l'entrée mais je ne me retournis pas, mes jambes ne m'écoutaient plus. Je courais à travers la ville, je ne pensais même pas à la douleur qui commençait à se faire ressentir et mon souffle que j'avais du mal à gérer. Je n'étais plus qu'à cinq minute de l'hopital. Je réussie à dépasser la grande porte d'entrée pour coutinuer ma course jusqu'à l'acceuil. Une fois la bas, je ne pris même pas le temps de dire "excusez-moi ou "s'il vous plait", je dit d'un trait:

"Quelle est la chambre d'Azuka Bernkastel?"

La jeune femme qui se trouvait à l'acceuil me regarda surprise. Je me vis obligée de répéter ma question. Cette fois-ci, elle m'indiqua la chambre 304. Je ne lui demandis pas plus d'ample explication concernant l'étage ou le couloir de la chambre, je m'étais remise à courir. Je finis par trouver sans peine. J'ouvris la porte avec précipitation, et découvris ma mére allongée dans un grand lit blanc. Je suis restais un bon moment comme ça, à la fixer sans bouger. Dans la précipitation, j'avais oubliée de poser ma feuille d'examen qui était toujours dans ma main. Je pris alors la décision de m'avançer et posa ma feuille notée d'un 88/100 sur le lit de ma mére qui restait fixe dans son sommeil. Mon pére entra quelques minutes aprés et nous rentrâmes à la maison.
Le lendemain, l'hopital apella mon pére. Ma mére occupait maintenant un monde différent. Sa maladie l'avait emporté...

*Et maintenant, qui est l'ange dans cette maison?...*

__________________

http://www.youtube.com/watch?v=Q2YWR-rjy98

14 avril 2009

Biiiiiiiiiiip.
L'alarme s'était déclenchée et un vigile s'avançait vers moi.

"Mademoiselle, ouvrez votre sac s'il vous plait."

Je le fixait méchament et honteuse de m'être fait prendre aussi facilement. J'ouvris mon sac et le vigile ne fut pas étonnée de trouver un T-shirt du magasin.

"Pourriez vous m'expliquer ce que ça fait dans votre sac?" me dit il d'un ton froid.

"A ton avis?"

En plus de mon ton provocateur je lui avait lançé un regard noir et mauvais.

"Veuillez me suivre."

Evidemment je le suivis sans broncher, tout les gens me fixaient d'un air indigné, j'entendis même des chuchotements qui provenait des clientes:

"Quel manque d'éducation je vous jure! Et quel accoutrement!"

Je me retournis et lui lançat un regard glacial, elle s'arréta alors sur le champs. Il est vrai que j'étais habillée d'une maniére peu commune, je portais des gants cloutés et un T-shirt remplis de petites têtes de morts mélées à de fausses taches de sang. Et ma jupe écossaise noire et rouge était un peu courte et les chaines qui y étaient nouées ne fesaient que "cliqueter" lorsque je marchais. Cling, un pas, cling, un autre pas. Bref à la longue ça n'avait pas du leur plaire. Mes longs cheveux turquoises était nouée en deux couettes attachaient par des rubans noirs. Un style un peu plus adaptée à ma nouvelle personnalitée. Depuis la mort de ma mére, mon comportement avait brusquement changé. J'étais devenus une vraie délinquante.
Le vigile avait finis par m'ammener dans un bureau ou il prit le téléphone sur la table et regarda dans le sac qu'il m'avait confisquer et finit par trouver mon téléphone. Il composat alors un numéros.

"Monsieur Bernkastel? Nous venons d'appréhendés votre fille, elle a commis un vol."

Je crue comprendre à l'autre bout du fil un:

"Encore..."

__________________

http://www.youtube.com/watch?v=k8Abq3TIS78

Veille du jour ou tout est partie en fumée

J'avais encore séchée les cours. Le lyçée ne m'intérréssait plus, les cours en général ne m'intérréssaient plus... Presque tout les aprés-midi je me rendais au même endroit, au cimétiére de la ville. Plus précisement sur une tombe, laquel était gravée "Azuka Bernkastel". J'étais devant, le soleil doux du printemps carressait ma nuque, je baissais la tête et regardais fixement la dalle dans laquel était incrustée une photos:



Elle était si jolie, je n'arrivais pas à retenir mes larmes, même si mon visge rester fixe et sans émotion, mes larmes, elles, coulaient toute seule...

"Tu me manque tellement..."

Je restait pendant vingt minutes accroupie à pleurais en regardant sa photo. Je souffrais... Puis je finis par me relevais et essuyais mes larmes. Et comme à chaque fois, je lui promis de revenir bientot la voir. Seulement cette fois, je ne pourrais pas tenir cette promesse...



~End~


[Désoler sa doit être pleiiiins de fautes d'ortographes! ><']



|| VOUS, LE JOUEUR ||

  • Votre age IRL: 16 ans
  • Quel est le nom du personnage de votre avatar: Miku Hatsune
  • Comment avez vous connu le forum? Via une recherche de forum RPG HOTD sur forumactif.
  • Première impression? Ouf y a des gens! La plus part du temps, j'ai le chic pour m'inscrire sur des forums morts...
  • Des suggestions pour l'améliorer? Nop
  • Avez vous lu le règlement?
Code OK pour la dame en rose =)
Revenir en haut Aller en bas
Admin [ Dadame en Rose ]
Fondatrice


Messages : 186
Date d'inscription : 10/08/2010
Age : 24
Localisation : Dans les bras de celle qu'on nomme la mort.

Feuille de personnage
Âge virtuel:
Style de Survie: En Groupe

MessageSujet: Re: Kaori Bernkastel   Mer 6 Oct - 19:56

Hello ! ^^ alors pour les fautes je passe pour ta fiche, je te laisse le temps de corriger si tu as word ça peut aider, je suis bien consciente que l'on ne peut faire un post sans aucunes fautes ^^ je te souhaite la bienvenue sur ce forum ....

Essaye de survivre Wink

Ps : préviens moi via mp pour que j'autorise ta fiche pour corriger =)

• ~ • ~ • ~ • ~ • ~ • ~ • ~ • ~ • ~ • ~ •~ • ~ • ~ • ~ •
Spoiler:
 



Laura'sTheme.
I gotta fight today.
To live another day...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://highschoolofthedead.meilleurforum.com
Admin [ Dadame en Rose ]
Fondatrice


Messages : 186
Date d'inscription : 10/08/2010
Age : 24
Localisation : Dans les bras de celle qu'on nomme la mort.

Feuille de personnage
Âge virtuel:
Style de Survie: En Groupe

MessageSujet: Re: Kaori Bernkastel   Jeu 7 Oct - 22:49

Voilà fiche déverrouillée pour te laisser le temps de corriger préviens moi dès que tu as terminé =]

• ~ • ~ • ~ • ~ • ~ • ~ • ~ • ~ • ~ • ~ •~ • ~ • ~ • ~ •
Spoiler:
 



Laura'sTheme.
I gotta fight today.
To live another day...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://highschoolofthedead.meilleurforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kaori Bernkastel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kaori Bernkastel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Nouvelle Kaori.
» Kaori Hasegawa, péripapétitiene
» Accroc sur la crique... [PV Hana Kaori]
» Tequila,Vodka & gueule de bois [Pv Kaori]
» Kaori Yasei fait ses débuts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Zone HRP :: Le Mémorial :: Les fiches présentations-
Sauter vers: