CalendrierFAQRechercherAccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lust Arkhip. Civil

Aller en bas 
AuteurMessage
Lust Arkhip

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 28/06/2011

MessageSujet: Lust Arkhip. Civil   Mar 28 Juin - 14:57




Lust Arkhip






Bienvenue!
  • Tu as 7 jours pour faire ta présentation à partir de ta date d'inscription.
  • L'avatar doit être de 200* x 400* pas plus pas moins
  • Tu ne peux poster que dans ta présentation, le flood et les demandes graphique.
  • Il est obligatoire de garder les codes, les couleurs et le format de la page de présentation
  • Si tu as une question vient sur la CB ou communique par MP avec un administrateur

[center]L'équipe de HTOD



||FICHE DE PRESENTATION||






  • Noms: Arkhip
  • Prénom: Lust
  • Surnom: X
  • Age: 23 ans
  • Sexe : Masculin
  • Metier : Programmeur à domicile
  • Langues parlées Japonais, français, Un peu le russe et l'anglais
  • Orientation Sexuelle: Hétéro Sexuel
  • Hobbies / Activités Sportives: Sport de Combat, Les jeux de stratégie, la lecture, la programmation
  • Origine: Une longue histoire, mais je suis Russe.


  • Caractéristique physique:.(5 lignes complètes minimum)...

    Lust Arkhip est un homme, et ça c'est indéniable. De taille fine, il n'est pas vraiment musclé et pas tellement imposant en taille. Il doit faire environ 1 m 70 et atteint le poids de 48 kg facile. Son aspect fin et léger lui est dû grâce à sa mère une jeune femme de 43 ans maintenant qui s'est reconverti dans l'immobilier suite au harcèlement de ses amies. Le détails le plus troublant chez les nippons, où il vit actuellement, est la clarté de ses cheveux. Car en effet, il est blond, la coupe rebelle et pas très bien organisé ses cheveux sont mi-long et s'arrête au niveau des épaules, le cadre du tableau gommé par une frange, peut-être un peu longue. Le fond du tableau ? Une couleur très claire, ce n'est pas de son genre de se laisser bronzer au soleil durant des heures malgré les apparences souvent trompeuse. Ses sourcils sont très fins, tout comme son nez et sa bouche qui exprime souvent un sourire ancré dans une joie qui dissimule peut-être des émotions contradictoire.
    Ses yeux, ils sont issu de son père … Froid et glacial, il les regrettes car ils lui vouent une solitude auprès des âmes sensibles quasiment certain … Un regard et s'en est fini. Mais certaine personne ne pense pas du tout ça, elles trouvent que ça lui rajoute un charme rien que à lui. Malgré le fait qu'il aurait aimé avoir des yeux bleus car on dit que les yeux bleus sont ce qui facilite le regard de l'âme il n'a pas à regretter les siens, car c'est grâce à ces derniers qu'il peut voir le monde, et s'émerveiller de tout. Il les aimes, et il n'y peut rien. De façon vestimentaire, il s'habille souvent avec son uniforme de lycée: une chemise blanche avec une cravate rouge le tout sous une veste bleu, qu'il laisse chez lui en dehors des cours, il aime bien les chemises blanches. Sinon il porte traditionnellement un Jean bleu ou noir.

  • Caractéristique psychologique:(5 lignes complètes minimum)...

    Lust est quelqu'un d'un peu lunatique sur les bords, il vaut mieux éviter de lui chercher des noises, c'est donc pour ça que son patron lui offre le privilège de coder depuis chez lui, du temps qu'il rende le boulot en date et heure, en réalité ce jeune homme à eut quelque soucis de violence par sa force de caractère légué par son père. Un être farouche et droit, il ne laissait pas de place au doute et au mensonge et disait toujours se qu'il avait à dire. ''Un type bien'' aurait juste agrémenté Arkhip si il n'avait pas une haine considérable envers ses parents. Mais ça c'est une autre histoire. Sinon, il n'est pas mauvais en cours mais n'est pas une tête, il se maintient dans la moyenne, malgré ce que dise certaines personnes de sa classe. On ne peux pas parler d'entourage avec lui car il n'en n'a pas réellement, juste des personnes qui a retenues sont attention vu que Lust est quelqu'un toujours ennuyé, lassé de sa situation, des emmerdes que lui procure la vie, il trouve que ce monde est juste emmerdant des tonnes et des tonnes de personnes qui n'ont rien à foutre des autres, égoïste jusqu'à la moelle prêt à crever leur prochain pour avoir une mention favorable sur leur prochain CV. Lust n'a pas vraiment d'ami donc, il préfère être un peu seul vu sa timidité, mais des événements peuvent changer sa personnalité. Mais il essaie de masquer ses émotions avec un sourire non feint des fois car comme lui disait sa mère :''Улыбки, чтобы избегать проблем.'' soit ''Des sourires pour éviter des problèmes''. Sa mère est dans l'immobilier mais avant elle était présentatrice d'un magazine télé de télé-achat. Une mode répandu grâce aux Américains ou '' Gros ricain'' comme dirait Lust Arkhip. Malgré ses 23 ans, il suit toujours des études d'informatique en programmation mais adore faire la fête quand on lui propose, il n'organise pas vraiment souvent de son côté car il a une hantise qui est dû à son manque de confiance en lui : '' Et si sa fête était moins réussi que celle des autres, si les invités s'ennuyaient ? '' Cette phobie de l'organisation de soirée lui est dû de ses deux perfections de parents : car dans sa ville ils étaient réputé pour offrir des soirées Monumentales ! C'était les meilleurs organisateurs, la famille Arkhip, un modèle pour réussir vos fêtes ! Mais comme dans toute les familles il y a le mouton noir, la brebis rebelle … Et le don des soirées est l'une des choses qu'ils n'a pas. En récapitulatif, il n'a pas confiance en lui, et n'a pas l'âme d'un organisateur. Il est cependant quelqu'un d'extrêmement attentif à son prochain, et ne veut pas voir quelqu'un être dans des postures fâcheuses et risqué, quitte à s'en mêlé jusqu'à risquer gros pour ça. Il semblerait aussi qu'il soit généreux et qu'il ait quelques atouts dans sa poche pour avoir eu une période rebelle durant sa jeunesse. Sinon en goût musicaux il est plutôt partagé entre le rock et la techno :

    En rock il est plutôt sur le rock Anglais même si certains titres japonais ne lui déplaisent pas.
    Il écoute pas mal de techno par contre et n'a pas vraiment de classification de goût là dedans, si il aime une musique il l'aime point barre.
    Sinon, ça lui arrive aussi d'écouter un groupe de rock, voir punk français : Goulamas'k un groupe du Sud de la France assez fou. Dans le style de la mode, eh bien il en a rien à faire, la mode est inutile à ses yeux un passe-temps pour les autres.





  • Histoire:(10 lignes complètes minimum)...

    - Bonsoir, moi c'est Lust Arkhip. Je suis un jeune de 23 ans et … -
    Tu fermes ta gueules et tu t'expliques ! L'officier de police, si s'en était vraiment un, l'empêcha de continuer.
    Bon, j'espère que vous êtes prêt parce que ça va être long et, je plongeai un regard glacial au policier qui m'avait coupé la parole, vous arrêtez de me couper la parole :

    Je suis né un 16 décembre 1988 c'était en hiver dans la ville de Tver près de Moscou. C'était un soir plutôt froid je m'en souviens pas mal, mes parents M. et depuis peu Mme.Arkhip avait mis au monde un enfant qu'ils aimèrent tendrement. La famille parfaite on dirait. Enfin c'est l'impression qu'ils donnaient voilà la réalité :

    Chap 1 : Une famille aimante ( Russie )

    Ma mère était encore présentatrice d'une chaîne de télé-achat à l'époque et mon père lui, il ne faisait que diriger des sommes dont les zéros s'enchaînait infiniment chose qu'il ne possédera jamais. Moi dans l'histoire, j'étais le fils qui avait vu le jour un soir de décembre 1988,
    une soirée inoubliable semblerait-il qui sera fêtée tout les ans qu'on me disait à l'école. En réalité, mes parents était des foutus modèle on n'avait que cesse de venter leurs exploits dans les rues, quand j'étais en leurs compagnie même à l'école mes professeurs me faisait la remarque, c'était une époque des plus emmerdantes que j'ai vécu … * Je m'allume une clope et continue * En faite, mes parents était tellement exceptionnel qu'ils en oubliaient presque que ils avaient peut-être une erreur, infime, mais une erreur quand même, ils avaient eut la malchance de n'avoir aucun dont en tant que parent. Impossible pour eux de savoir m'éduquer, j'ai dû apprendre par mes propres moyens, même quand j'ai fait une fugue de chez moi à l'âge de 8 ans, ils n'ont même pas fait gaffe croyant que je boudais dans ma chambre … Alors, je suis parti … j'ai fuis de chez moi et j'ai suivis une famille. Une famille, c'était fortement parlé, elle était composée d'une femme et son mari, je parlais de famille car c'était la conception de famille que M. et Mme. Arkhip m'avait instruit, une des rares choses d'ailleurs. Mais la femme était différente, elle pleurait tenant la main de son mari à la sorti d'un hôpital, elle répétait comme persuadé que c'était un rêve, qu'il était mort et qu'il ne pourrait rien faire … un accident de voiture, un homme ivre qui l'a renversé. Par compassion, et par ma naïveté je suis allé voir cette Femme, et je lui ai demandé pourquoi elle pleurait. Quand elle me regarde dans ses yeux bleues elle me murmura doucement '' Mon fils. Mon fils ! Je t'aime mon fils '' Elle me prit dans ses bras et m'embrassa. Pourquoi à ce moment là je me suis laissé faire ? Car c'était la seule personne qui m'a appris ce qu'était l'amour maternel, son mari me regarda avec le sourire, ne comprenant pas vraiment ce qui se passait et étant un peu déboussolé du changement brutal d'attitude de sa femme. Sa femme que j'appellerai dorénavant Maman, et lui Papa car c'est ces deux personnes qui m'ont élevé, est-ce anormal pour ces deux personnes qui ont était les seuls à me chérir comme des parents doivent chérir leur enfant ? M. Et Mme Arkhip, comme je les appellerais depuis ce moment là, n'avait même pas vu que leur fils était parti de la maison. Ma nouvelle mère m'a tout de suite pris don son logis, et m'a chéri comme si j'étais son fils sûrement décédé. Je n'en avais que faire de l'imposture dont je faisais preuve, je recevais de l'amour et il n'y avait rien de plus important que ça. Même si ils ont toujours refusé que je change de nom, j'étais leur fils dans mon cœur. Mais quand nos parents ne sont pas Présentateur télé, ou même manipulateur d'argent, la vie en Russie peut s'avérer dur, très dur, surtout pour une vendeuse de fruit et légume et un maçon qui passe ses journées sur le chantier. Il m'arrivait quand j'étais petit de donner un coup de main à ma mère, mais je ne pouvais rien faire d'autre. C'est pourquoi, un soir de novembre 1991 alors que j'avais 2 ans et demi, on parti à moscou, prendre un avion vers la France.


    Chap 2 : Une escale inutile ( France )

    À notre arrivé à Paris, le climat et le contact serré avec les gens nous a très vite déçu, de plus la rechercher d'emploi quand on ne connaît pas un mot français était assez compliqué. Alors on vagabonda de ville en ville, transportant nos bagages, mes parents perfectionnant mon apprentissage des choses élémentaires de la vie. C'est aux environs de mes 3 ans, qu'on arriva dans le sud de la France. Une petite ville calme, si calme que même le nom ne me reviens pas. Avec des habitants très agréable, la vieille dame et les enfants du village. La vieille dame est quelqu'un de spécial, l'emblème même de cette ville, elle était très gentille, ne posait pas beaucoup de question sur nos origines et c'est elle qui nous a appris le Français, mes parents ont toujours gardé l'accent, mais moi je l'ai appris sur le tas en même temps que le Russe. Possédant une très grande villa, on disait d'elle qu'elle avait épousé le président avant son élection mais qu'il l'avait largué quand il fut promût, et sûrement par soucis de culpabilité, lui versait de grosse sommes dans son compte en banque. Je disait donc, elle possédait une très grande villa et nous permis de loger dedans, le temps que l'on trouve du travail et qu'on puisse s'acheter une maison. Sa générosité était sans égal, elle n'attendait vraiment rien en retour, juste le sourire des personnes qu'elle aidait. Mais, on dirait qu'elle avait développé un 6 sens qui flairait les gens, car jamais au grand jamais, elle n'a aidé la moindre personne qui avait un fond mauvais. Quand j'ai commencé à apprendre le Français et à savoir le lire il a fallu que j'apprenne à l'écrire … Alors je parti à l'école à l'âge de 5 ans. C'est là-bas que je me fis mes premiers '' amis '' c'était des connaissances tout au plus, des personnes que je ne reverrez jamais après ça. J'ai suivis des études jusqu'en 2008 à mes 20 ans. Mais arrêtons nous s'il vous plaît ce que j'appellerai les plus belles années de ma vie. J'ai subis la tentatives de renaissance des Punk de ma région de plein fouet, de vieux résistant malgré ce qu'on disait à ce propos. Et leurs fils, pourtant sage comme des anges au début se sont mis à changer pour devenir des rebelles incontrôlables. À ce moment là, je devais avoir 16 ans. C'est aussi à ce moment là que je suis sorti avec ma première petite amie, détail que je ne vous raconterez pas ... * l'officier de police fait une moue, réprobateur, puis enchaîna d'un signe de la main qui signifiait de continuer * Et c'est là-bas que j'ai moi aussi subis ma période rebelle et où j'ai appris à forcer les serrures ! Mais bon, c'était un petit détail vraiment pas important, et remercier-moi de pas vous offrir les détails. Donc à mes 20 j'ai demandé à ma mère et à mon père, qui avaient trouvé leurs idéaux de vies, si je pouvais partir de la maison et repartir en Russie à la recherche de mes parents biologiques. Ils n'ont pas rechigné une seule seconde et m'ont offert le billet d'avion, car il était naturel pour moi d'essayer de les voir. Remonté à Paris je suis rentré à la maison à Tver, à la recherche du couple Arkhip.

    Chapitre 3 : Un retour en Russie ( Russie)

    Arrivé à moscou, je ne reconnu pas vraiment mon pays natal, un peu triste au début mais émerveillé par la suite, la Russie un pays que je chérirai toute ma vie. Arrivé à Tver, je pris une chambre d'hôtel et parti à la recherche du manoir des Arkhip. C'est étonnant comme deux personnes qui étaient bien placé financièrement peuvent faire faillite. Ils habitaient une modeste maison maintenant, gardant toujours un goût de luxe avec deux majordomes. Deux de mes connaissances qui avait commencé à m'élever. C'est eux qui m'ont reconnu, ils étaient les seuls à m'avoir vu à ce moment là. Je leur demandai de façon forcé mais tout de moins amical de m'offrir leur place le temps d'un soir voir si mes parents me reconnaîtrons … C'était une grave erreur, ils ont certes accepté, mais ni ma mère ni mon père ne m'ont reconnu et quand à la fin je leur ai dis la vérité ils m'ont dit d'un ton las : '' Comment voudrais-tu que tu sois notre fils, tu n'es qu'un majordome, notre fils serait quand même mieux que toi, et n'admettrai pas de se souiller de la sorte, de plus … Il n'est plus là et est parti chercher un travail qui lui correspondrai. Il nous donnera de l'argent en temps voulu de toute manière. '' Ils ne m'avait pas reconnu. J'en étais sous le choc, et sous le choc je partis en traînant les pieds prendre l'avion vers la France, une erreur ? Peut-être. Mais sous le choc, je n'avais même pas vu que je m'étais trompé de file et j'étais monté dans l'avion qui partait en direction de Tokonosu. Je venait de tirer un trait sur mon passé.

    Chap 4 & Fin : Un pays différent


    Nous en arrivons maintenant à mon arrivé au Pays. Pourquoi ? Pourquoi n'avais-je pas remarqué plus tôt que les bruits environnant ne m'étais pas familier à Paris. Pourquoi n'avais-je pas remarqué que l'écriture était différente que celle du français ou de l'anglais ? C'est que quand je suis entré dans un taxi que j'ai compris que j'étais au japon mais étrangement, je ne voulais pas repartir, l'ambiance ici m'avait l'air accueillante et je voulais rester ici. C'est après avoir demandé un peu d'argent que j'appelai mes parents, ceux qui m'ont tout appris et que je leur annonçais la nouvelle, ils étaient totalement d'accord, malgré quelques larmes dans la voix je leur annonçais que je ne rentrerai pas en France. Après avoir fait de la cohabitation avec une famille qui m'accueillirent comme si c'était normal, je pus chercher du travail dans une société de software en parallèle des cours informatiques que j'avais pris pour but de m'améliorer dans mon travail. 3 ans plus tard, c'est une fois la sommes d'argent réuni, que je pus payer agréablement mes logeurs et que je pus m'acheter un appartement non loin de mon travail. Hein ? Vous me demandez si je sais pourquoi je suis ici ? Beh oui, bien évidement ! C'est dû au faite que j'ai frappé mon supérieur et qu'il est parti à l'hôpital … Ahh vous voulez savoir pourquoi ? Eh bien, voilà : En réalité, je me suis tellement bien ancré dans la société que je suis un élément clé de l'organisation, ils ne veulent me virer sous aucun prétexte. D'où le fait qu'il n'y ait aucune plainte ni de licenciement à mon égard. Je l'ai frappé car il m'a provoqué il pensait que je n'oserai pas après m'avoir insulté indirectement et ouvertement dans une blague raciste sur les Russes qui partait en immigré vers le Japon en n'emportant rien du tout avec lui. Voilà vous savez tout. Maintenant vous allez m'arrêter ?

    Sur ce je me levais, me dirigeais déjà vers la porte et sortis sans le moindre soucis … C'était le jour avant que tout ça ne débute, la veille.






  • Votre age IRL 14 ans.
  • Quel est le nom du personnage de votre avatar: ryunosuke miyaji
  • Comment avez vous connu le forum? Beh j'ai découvert le forum grâce à google
  • Première impression? le thème est classe
  • Des suggestions pour l'améliorer? Ouai...non en faite.
  • Avez vous lu le règlement? Validé par la fana de sucettes au citron



Dernière édition par Lust Arkhip le Mer 29 Juin - 13:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lust Arkhip. Civil   Mar 28 Juin - 15:37

Et bien je dirais... quelques fautes mais pas de trucs trop choquant il me semble.
Une histoire qui m’intéresse et une façon de la mettre en scène qui me plait ^w^
Une petite chose que je n'ai pas compris, lorsque tu rencontre tes "nouveaux parents" tu as quel age ? Ensuite tu te mets à parler de 2 ans, 3 ans ect ect ect mais ça me semble un peu tôt pour avoir tant de souvenirs de cet age là.

Enfin, peut être une relecture pour l'orthographe et ce petit truc qui me semble incohérent et tu as ma validation ^^
Revenir en haut Aller en bas
Lust Arkhip

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 28/06/2011

MessageSujet: Re: Lust Arkhip. Civil   Mar 28 Juin - 16:50

Beh pour l'âge en réalité, et j'ai peut-être oublié de le préciser, c'est mes nouveaux parents qui me l'ont précisé.
Pour les fautes, je corrigerai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lust Arkhip. Civil   Mar 28 Juin - 16:53

Okay, préviens une fois que c'est finit afin que l'on puisse valider si ça nous convient ^^
Revenir en haut Aller en bas
Lust Arkhip

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 28/06/2011

MessageSujet: Re: Lust Arkhip. Civil   Mer 29 Juin - 13:47

C'est bon, j'ai fait une petite correction, enfin il me semble ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lust Arkhip. Civil   Jeu 30 Juin - 11:05

Et bien première validation by Me !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lust Arkhip. Civil   Jeu 30 Juin - 11:37

Mmmmm... après mûres réflexions, il me semble que c'est bon...
Donc ça te fais deux validations et un civil de plus pour ces zombinnets affamés
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lust Arkhip. Civil   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lust Arkhip. Civil
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» René Civil devant le tribunal criminel
» René Civil est libéré
» ATTENTION K-PLIM JE SUIS CONTRE TOUT RECYCLAGE DE RENE CIVIL...JWET SE JWET ...
» L'OEA modernisera l'Etat civil national
» Marvel Civil War

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Hors RP :: Matricule des Victimes :: Les Civils-
Sauter vers: