CalendrierFAQRechercherAccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Akimoto Kazuma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akimoto Kazuma

avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 11/08/2010
Age : 23
Localisation : Dans une classe maudite.

Feuille de personnage
Âge virtuel: 17
Style de Survie: En Solitaire

MessageSujet: Akimoto Kazuma   Dim 17 Oct - 21:50








||FICHE DE PRESENTATION||





  • Noms: Kazuma
  • Prénom: Akimoto
  • Surnom: Aki/Aki-chan/Victime/Le Méchant.
  • Age: 17
  • Langues parlées: Japonais/Anglais
  • Orientation Sexuelle: Bisexuel, même s'il ne l'avouera jamais.
  • Hobbies/Activités Sportives: Stagiaire Barman/Football
  • Origine: Japonais par sa mère et Anglais par son père.










Caractéristique physique:

Vous voulez des précisions sur ce jeune homme ? Il fait environ 1M76, et ses cheveux sont d'un noir épais, avec quelques mèches grises qui lui tombent au ras du visage et recouvrent son oeil droit. Ses yeux sont d'un bleu pétillants, mais à cause d'une veine récemment éclatée, son oeil droit est teinté de rouge, lui donnant un petit air de...fou ? Il a des muscles certes, ( il pratique le foot depuis quelques années, donc au niveau des jambes... ) mais avec sa stature si fine, on penserait plutôt qu'un coup de vent l'emporterait. Son dos est plein de cicatrices qu'il a eu de sa mère adorée, qui n'a pas supporté d'avoir eu un fils...
Son style vestimentaire est...étrange oui. Il porte toujours de longues vestes qui le rendent plus âgé, mais sinon, le reste est noir, du pantalon jusqu'au tee-shirt...qui peut varier entre bleu océan, rouge et noir. Il porte quelquefois des écouteurs et parait plutôt normal.


Caractéristique psychologique:

Vous voulez savoir ce qu'il y a dans sa tête ? Un esprit complètement dérangé. D'un côté, on le voit souvent avec des garçons de son âge aller au foot, aux fêtes, jouer aux jeux vidéos etc etc... ce qui le laisse paraître complètement normal, sauf ses capacités en cours, qui sont bien plus hautes que la moyenne...
Mais parlons maintenant un peu de sa partie 'cachée'. Si on l'observe beaucoup plus longuement, on remarque qu'il n'y a jamais une fille près de lui. Quand une fille arrive généralement dans leur groupe d'hommes, on ne le voit plus tant qu'elle est dans les parages. Il voue une certaine sorte de... peur mélangée à de la haine envers la gente féminine de l'éspèce humaine. Tout cela à cause de son passé qui lui a valut de très mauvaises expériences avec elles. Mais même s'il les déteste tellement, cela ne l'empêche pas d'être attirer par ces demoiselles, ce qu'il n'avouera jamais bien sûr...
Il doit déjà supporter les filles de sa classe, qu'il ignore, ce qui lui a valut un statut de 'tombeur', on ne le verra donc pas en leurs compagnies après les cours. Même quand il travaille au bar, il préfère refiler le travail à un autre plutôt que d'aller parler à une jeune femme.
Mais si on ne prend pas cela en compte, il est plutôt gentil, un peu ( beaucoup trop même ) sensible et reste calme quoi qu'il en coûte ( sauf pour les gentes dames bien sûr. ) On peut aussi dire qu'il est schizo, vu comment son comportement change subitement en compagnie d'une fille.

Histoire:

Une belle histoire pour un gentil petit bout de choux:
Sa naissance remonte à exactement 17 ans, au niveau du mois d'août, ce qui enchanta seulement mon père. J'étais né par accident, ma mère voulant à tout prix m'avorter, je ne fus sauvé que par la force de mon père, qui paya tout le nécessaire pour ma naissance. Elle ne voyait en moi qu'un bâtard qui aurait mieux fait de disparaitre. Elle voulait une fille, une gentille petite fille avec qui elle aurait pu faire du shopping après quelques années d'attente. Elle me frappait à toute occasion, me faisant ressentir sa haine.


5 ans plus tard:

La situation entre ma mère, mon père et moi s'étant aggravé, mon père me ramena chez mon Grand-père pour que ma mère ne se serve plus de moi comme bouc-émissaire. Il habitait un quartier plutôt sympa, ou y vivait une jeune fille de mon âge. Comme un souvenir re-jaillissant de ma mémoire... Elle avait les yeux bleus elle aussi, les cheveux d'un châtain qui me brûle les yeux maintenant que j'y repense. Nous étions les deux seuls enfants de ce quartier et nous devinrent vite amis. Son nom était Cécilia. Je passais exactement 2 ans chez mon Grand-père, mon père venant régulièrement me rendre visite, ma mère s'étant calmée un peu. Cécilia et moi passions beaucoup de temps ensemble à jouer à cache-cache, à la balle etc etc...

Un début de soirée comme tout les autres, elle et moi, nous nous étions retrouvées devant sa maison pour jouer. Elle courrait partout et je devais me débrouiller pour l'attraper, mais elle était toujours plus rapide que moi. Son rire me donnait toujours envie de sourire, mais un bruit strident me donna l'impression d'avoir les tympans explosées. Je me jetais à terre, fermais les yeux et attendit quelques secondes. Quand je les rouvris, Cecilia n'était plus devant moi. A la place, il y avait une énorme voiture blanche... son capot était tachée de rouge. Je ne comprenais pas ce qui se passait, jusqu'a ce que mon Grand-père me ramena à la maison et apella les urgences. A partir de ce jour, mon père ne m'emmena plus jamais chez lui. Je le questionnais longuement sur Cecilia, mais sa seule réponse fut: "Oublie-la, tu ne la reverra jamais." et sa mère d'ajouter à chaque fois : "Bon Débarras !"

3 Ans plus tard:

3 ans avaient passé depuis que Cecilia était... partie a jamais. Sa disparition provoqua en moi une sorte de changement émotif. Je ne riais plus que très rarement, de même quand je devais pleurer. Je ne sortais plus dans la rue, je restais cloîtré dans ma chambre, au grand bonheur de ma mère qui avait retrouvé son jouet. Mon cher père m'avait menti, elle était devenue complètement folle. Quand elle faisait ces crises de nerfs, elle passait son temps à me frapper et je souffrais en silence, mes cris n'auraient fait que de redoubler ses efforts de violence. Mon père tentait de l'en empêcher, mais dès qu'il lui tournait le dos, mes souffrances recommencaient. Elle me disait que Cecilia était morte par ma faute, que cela aurait dû être moi et pas une jeune fille, petit être qu'elle voulait tant.

5 ans plus tard:

Je commencais déjà à aller beaucoup mieux. Je m'étais fait des amis qui m'éloignaient de cette solitude à laquelle j'étais tellement habitué. J'allais dormir rapidement pour éviter de croiser ma mère, que même mon père pensait doucement mais sûrement folle. Mais desfois, elle rentrait plus tôt et les disputes entre moi, mon père et ma mère reprenaient, qui finissaient presque toujours avec une gifle de ma mère à mon intention et une de mon père contre elle. Une journée d'été banale, Kiichi m'appela pour m'inviter au restaurant. Nous étions 4, Paul ne pouvant malheureusement pas venir. Nous nous étions bien amusés.
Quand j'arrivais devant la porte de ma maison, j'entendais déjà ma mère hurler encore et toujours. J'ouvris doucement la porte et me deplacais sur la pointe des pieds vers ma chambre, jusqu'a ce qu'un cri de mon père me fasse sursauter. Je me dirigeais illico presto vers la cuisine pour le voir à terre, en sang. Ma mère avait un couteau de cuisine en main, il y avait du sang dessus, de même que sur ses mains. Elle faisait un sourire étrange et s'avança doucement vers moi, me disant pour la première fois de manière assez gentille de rester tranquille. Mais je désobeissais et reculais de plus en plus. En un instant, elle se projeta sur moi, ayant toujours le couteau en main. Je me débattais comme je pouvais, mais tout mes efforts paraissaient inutiles. Elle allait me tuer, elle l'avait sûrement prévue depuis ma naissance, elle n'avait attendue que le moment propice pour éxécuter son plan.
Je savais que ma fin était proche, mais je voulais défendre chèrement ma peau contre cette chose que je refusais de voir comme ma mère. Son couteau glissait à cause du sang sur ses mains et le fait que je me défende n'arrangeait pas la chose. Je fermais les yeux, ne voulant pas voir la fin, mais un gloussement me fit rouvrir doucement les yeux. La folle s'effondra sur moi, la tête en sang. Mon père était derrière nous, il lui avait jeté un fer à repasser sur la tête avant de s'effondrer à terre. Je ne sentais même plus les larmes couler le long de mes joues avant de tomber sur le sol à présent rouge...
Mon père et ma mère furent transportés à l'hôpital, je ne savais même plus ce que j'avais dit au téléphone, ni comment j'avais réussi à composer le numéro des urgences.
On me fit passer une série de tests pour voir si cet évènement m'aurait "tué" mentalement, mais après la confirmation que j'allais bien...au 3/4 près... on m'autorisa à aller voir mon père. Il se remettait doucement, mais sûrement vers le chemin de la guérison...

A:-Papa...Pourquoi me déteste t-elle autant ? Pourquoi préfère t-elle les filles ?
P:-Aki... Tu ne comprendrais pas de toute façon. Certaines personnes sont comme ca... Et quand on le remarque, on est soit tué, soit blessé, soit triste...
A:-Papa...

Cette éxpérience douloureuse marqua le début de ma haine envers celles qui m'ont toujours fait souffrir, que j'ai aimé ou detestés. Ma mère fut internée dans une asile psychiatrique tandis que mon père allait déjà beaucoup mieux. Maintenant j'ai 17 ans et je suis au lycée.







|| VOUS, LE JOUEUR ||




  • Votre age IRL: 16
  • Quel est le nom du personnage de votre avatar: Unknow. Jamais trouvé.
  • Comment avez vous connu le forum? Via Skype.
  • Première impression? Et Lena qui ne voit même pas ce miracle...
  • Des suggestions pour l'améliorer? Aucune aucune.
  • Avez vous lu le règlement? Effectivement. Ok pour dadame en rose
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin [ Dadame en Rose ]
Fondatrice


Messages : 186
Date d'inscription : 10/08/2010
Age : 25
Localisation : Dans les bras de celle qu'on nomme la mort.

Feuille de personnage
Âge virtuel:
Style de Survie: En Groupe

MessageSujet: Re: Akimoto Kazuma   Mer 20 Oct - 22:39

Validé ey amuse toi bien !

• ~ • ~ • ~ • ~ • ~ • ~ • ~ • ~ • ~ • ~ •~ • ~ • ~ • ~ •
Spoiler:
 



Laura'sTheme.
I gotta fight today.
To live another day...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://highschoolofthedead.meilleurforum.com
 
Akimoto Kazuma
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kazuma (renom, honneur, prime)
» Kazuma the skyrider.
» Mort de Kazuma
» kazuma shun
» Kazuma Gyatso, la feuille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Hors RP :: Matricule des Victimes :: Les Lycéens-
Sauter vers: